Aller au contenu principal
d

MALI-TAS : les frondeurs perdent leur dernier combat

Le verdict du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) est tombé comme un couperet sur la tête des frondeurs. Ce lundi 6 mars le TAS a rejeté l’appel des Ligues frondeuses (Kayes, Koulikoro, Tombouctou, Kidal) et les a aussi sommé à payer frais d’arbitrages à la femafoot.

C’est pratiquement la fin de la crise du football malien. Le dernier grand dossier au niveau du TAS vient d’être trancher. Il s’agit de la demande d’annulation de l’assemblé générale ordinaire de la femafoot en date du 19 mars 2022. Le verdict est fatal pour les frondeurs qui ont vu plainte rejetée par le TAS.

Par ailleurs le TAS ordonne aux Ligues de Kayes, Koulikoro, Tombouctou et Kidal de payer conjointement et solidairement la somme de CHF 4 000 au titre de contribution à ses frais d’avocat (soit 2 651 994, 54 franc CFA). Chacune des 4 ligues doit payer 20% du montant global (soit environ 791 359 franc CFA).

En fin le TAS rejette toutes autres ou plus amples conclusions.

Au vu du verdict, les frondeurs ont tout perdu. Le comité exécutif de la femafoot peut se frotter les mains. L’assemblé générale ordinaire du 19 mars 2022 est validée ainsi que toutes les résolutions y afférente tels les statuts types des Ligues régionales, l’élection des commissions indépendante et la légitimité de la Ligue de Mopti à l’assemblé.    

 

A lire aussi

11 Juil, 2024
COMPETITIONS AFRICAINES DES CLUBS : Tirage favorable aux clubs maliens
Le tirage au sort des Compétitions Africaines des clubs effectué ce jeudi 11 juillet au Caire (Egypte) a été favorable aux représentants : le Djoliba AC et le Stade malien de Bamako.
11 Juil, 2024
LIGUE1 DAMES – CARRE D’AS (J4) : Mandé et Police au sommet
Le carré d’as de la Ligue1 Dames a donné son coup d’envoi le 19 juin dernier. L’AS Mandé et l’AS Police sont au coude-à-coude avec 6 points.
10 Juil, 2024
JO 2024 - MOHAMED LABARI CISSET : Un joueur de mission
Mohamed Larabi Cisset, 19 ans, est une belle trouvaille du sélectionneur des Aigles Olympiques, Badra Alou Diallo « Conty ». Jeune défenseur polyvalent (axe, latéral gauche et sentinelle), le jeune Cisset a bien mérité sa sélection pour les JO de Paris 2024.